Témoignages

Manon Boulanger — Mouvement Desjardins

undefined

Jusqu’à avril 2015, je n'avais jamais couru de ma vie… Mais non… moi? Courir? Voyons! 

Je n'ai jamais été une sportive dans l’âme, mais dans les dernières années, j’ai quand même eu une réflexion sérieuse sur ma santé, mon mode de vie et j’ai fait d’assez gros changements pour tenter d’améliorer tout cela. Mais courir ne faisait pas partie de ma démarche! Jusqu’au jour où, au travail, des collègues m’ont invité à participer avec elles au Défi Entreprises. Ma réponse bien évidemment fut «Désolée, cela aurait été plaisant, mais je ne suis pas capable de courir!» À force d’en entendre parler et de me faire dire que oui c’était accessible, même pour moi… Je me suis laissée convaincre! Je n'avais pas grand-chose à perdre! J’ai regardé le plan d’entrainement. Une minute de course en continu, c'est bien trop long! J’ai commencé avec des 15 secondes moi! C'était «en masse» au début! ;) La journée du défi, le 31 mai 2015, j’en étais encore aux intervalles… mon plan était donc de faire la course, là où j’étais rendue, en intervalles… Cette journée-là, j’ai compris que courir toute seule et courir avec une foule, ce sont 2 choses bien différentes! Y à une énergie supplémentaire qui s’est ajoutée, mon plan est tombé à l’eau et j’ai fait la course à mon rythme, mais en continu jusqu’à la fin! Si quelqu’un m’avait dit, en mars dernier, que j’allais couvrir 5 km en mai, je ne l’aurais jamais cru!

Depuis, j’ai intégré la course dans mes activités de façon régulière, est-ce que c’est facile? Non, ça ne l’est pas, je dois être honnête, y a un effort à faire. Mais le bénéfice que j’en retire après en vaut vraiment l’effort! L’énergie, le sentiment d’avoir accompli quelque chose que je ne croyais pas possible avant, cela donne envie de repousser les limites partout après cela! J’ai compris que la recette gagnante, du moins pour moi, c’était de me fixer de petits objectifs précis, d’être assidue et donc d’en faire une priorité!

Je suis très reconnaissante envers mes collègues, Karine, Mélany, Cindia, Manon, Marie-Josée qui m’ont poussée à m’inscrire à ce défi et qui l’ont fait avec moi, Julie, Magali, Mélanie, Maude pour leurs encouragements ainsi qu’a Édith, Marie-Michèle et Jonathan pour leurs judicieux conseils!

À l'an prochain pour le 10 K! ;)

Manon

 

France Côté — Centre Jeunesse Chaudière-Appalaches

J'ai débuté la course à pied l'an passé en m'inscrivant au Défi Entreprise. Par la suite, j'ai fait 2 autres courses de 5 km dans ma région La Beauce. Cette année, j'ai 3 défis de 5 km de réaliser, je fais partie du club des Courailleux, à chaque mardi soir nous courrons. J'ai réalisé mon meilleur temps à ma dernière course et il me reste deux courses à réaliser cet été. Cet hiver, je vais faire de la raquette de manière sportive, c'est-à-dire, en courant. Depuis janvier, je fais des programmes d'entrainement à la maison, j'ai perdu du poids, j'ai raffermi et je suis en forme comme jamais à 54 ans. Oui, le Défi Entreprises m'a amené ailleurs. Au niveau du travail, plusieurs ont poursuivi leur entrainement et font les mêmes courses que moi dans la région. Les bonnes habitudes de vie et d'entrainement sont de l'avant. Merci!

 

Marie-Pier Vendette — Réadaptation Universelle

undefinedC'est parce que c'est un défi que j'ai modifié mon 5 km pour 10 km! 
J'ai appris à maîtriser ma respiration et rythmer ma cadence lors de mes efforts et j'y suis arrivée! Même si ma dernière course remontait en éducation physique au secondaire il y a 15 ans j'ai renoué avec le sport! Je continuerais mon jogging avec ma fille de 10 ans qui, elle-même, a fait son premier 2 km dans un défi scolaire, je suis fière de nous car mutuellement nous nous sommes inspirés pour se surpasser; d'ailleurs l'an prochain nous ferons une course ensemble!

 

Véronique Duff — Sonatest AP

undefinedMon cheminement a débuté en décembre 2013, alors que mon conjoint m'informe que la compagnie pour laquelle il travaille s'inscrit au Défi Entreprise et que les conjoints (es) peuvent aussi s'inscrire à ce défi. Il souhaite faire le défi et il aimerait vraiment que j'y participe. 

Je suis une maman de 3 jeunes enfants (dernier bébé né en septembre 2013 donc ma fille avait 3 mois lorsque j'ai décidé de m'inscrire au défi). Avant, je ne pouvais concevoir de mettre l'exercice physique dans ma vie sans délaisser mes enfants. Lors de ma première grossesse, j'ai pris beaucoup de poids. Ces 70 livres, je les ai conservées lors de mes 3 grossesses. Je vous dis que ça en fait du poids à transporter tous les jours. Je ne voyais pas comment je pouvais faire pour perdre tout ce poids accumulé...

En janvier, mon conjoint revient à la charge en me disant que je peux faire un 5 km à la course et à la marche. Il n'en fallait pas plus pour me convaincre et me motiver à relever le défi. Je me suis dite dans le pire, je marcherais... je suis toujours bien capable de marcher 5 km. À partir du mois de janvier, j'ai commencé un entrainement à la maison (dvd, elliptique, spinning et marche avec mon poupon dans le porte-bébé). Je vous dis que j'étais disciplinée et surtout motivée... En mars, j'ai commencé à courir avec ma poussette de jogger pendant que bébé faisait dodo... J'ai réussi à courir mon 5 km avec la poussette pour la première fois en continu au Défi Entreprises, j'étais TELLEMENT fière de moi.

Le plus merveilleux, c'est que l'exercice physique fait partie de ma vie au quotidien... je ne peux plus passer une journée sans bouger, c'est maintenant un besoin aussi important que de respirer, boire ou manger. Depuis janvier 2014, j'ai 70 livres en moins, je bouge tous les jours et surtout je suis devenue un exemple pour mes enfants (qui ont décidé de s'inscrire à des courses) et j'ai aussi contaminé des amis à la course à pied. Je suis une maman heureuse et bien dans sa peau. 

Mon conjoint et l'un de ses collègues m'ont aussi supporté dans ma démarche en me donnant des conseils sur la course à pied et en faisant quelques entrainements avec moi. Ceux-ci ont toujours été présents au défi pour courir à mes côtés. Je les remercie à chaque fois. 

Merci à vous d’avoir créé ce beau défi avec cette formule parce que vous avez changé ma VIE... En fait, vous m'avez aidé à retrouver ma vie et surtout à la savourer chaque jour.

 

Valérie Harton - Ville de Québec

undefinedLe Défi Entreprises fut mon défi 2015. En janvier, je m'étais donné comme objectif de me mettre en forme et de perdre du poids. Sur l'intranet au boulot, j'ai vu ce défi... et je me suis dit que j'allais le relever. Je me suis inscrite, avec des collègues au 10 km alternance course/marche. Donc depuis janvier, je bouge 30 minutes par jour et je mange moins. À ce jour, j'ai perdu 30 lbs et j'ai relevé la course du 10 km en ne marchant pas, sauf aux points d'eau. J'ai eu l'aide de 2 merveilleux collègues qui m'ont suivi et m'ont encouragé tout au long du parcours. Je peux dire aujourd'hui que c'est grâce au Défi Entreprises si je me sens mieux dans ma peau. Nous allons nous revoir en 2016, car nous allons nous inscrire pour la prochaine édition, mes collègues et moi.

 

Audrey Lépine — Agence de la Santé et des Services Sociaux de la Mauricie

Pour moi le Défi m'a permis de boucler la boucle de ma remise a en forme. En effet, depuis 1 an et demi j'ai décidé de reprendre ma vie en main, d'être plus active et de manger plus sainement. Avec le Défi, j'ai même motivé mon entourage. J'ai démontré que tout est possible, suffit d'une motivation. 
De plus, la journée de Défi je me suis dépassé et fait mon meilleur temps à ce jour. Je remercie toutes les personnes présentes sur le trajet qui nous encourage, ces petits mots d'encouragement font très chaud au cœur.
Très belle expérience pour ma part, à refaire n'importe quand. 
Merci!

 

 

Marie-Pier Groleau - GDG Environnement

Le Défi Entreprises m'a permis de me dépasser. J'ai toujours voulu m'entraîner plus, mais je n'avais pas l'assiduité! Le Défi m'a permis de faire ma routine d'entrainement. Maintenant, je m'entraîne 3 fois par semaine! J'ai pu diminuer mon temps de course d'environ 10 minutes depuis le début de la saison! C'est un bel accomplissement qui me donne la force de continuer à bouger.